La gardienne du Temple de l’Amour

Une série de portraits réalisés au Temple de l’Amour dans le parc du château de Châteauneuf sur Loire. Ce projet élaboré avec une de mes deux fidèles modèles était de créer des scénettes antiques utilisant le Temple de l’Amour.

Un lieu de culte dans l’Antiquité

L’espace circulaire entouré de colonnes de pierres avec un autel au centre, évoquait la période de l’Antiquité. Nous sommes partis de cette trame pour construire notre projet. Armée d’un glaive, ma guerrière antique prenait le rôle de la gardienne de ce temple de l’Amour. Elle fait quelque part référence aux mythiques Amazones qui alimentent tous les fantasmes depuis des siècles. On sait qu’elles ont existé mais on n’en connait pas le détail.

Le thème de notre séance mêle aussi la religion à l’époque de l’Antiquité. Cette série fait également référence aux cultes païens pratiqués dans les temples. La série mêle donc la religion et les armes. Un lien étroit qui avait court à l’époque de l’Antiquité.

Cette séance n’est pas récente. Je n’ai pas traité ces photos rapidement et je ne les publie que maintenant. Beaucoup de temps est passé. Je n’arrive pas à me corriger et aller plus vite. Trop d’occupations à côté et trop de pratique des réseaux sociaux sans doute… Pour l’instant, je promets beaucoup de faire mieux mais je peine beaucoup à tenir mes promesses.

Les portraits photo

Après quelques prises de vue classiques utilisant le cadre du lieu, j’ai effectué des cadrages plus « contemporains ». Une fois à l’étape du post-traitement, appelé aussi retouche, j’ai eu l’idée de retourner un portrait. J’ai obtenu un résultat plus surréaliste. Un thème qui me plait de plus en plus et alimente beaucoup de futurs projets photographiques.

Une nouvelle séance photo inspirée par l’histoire. Depuis l’enfance, je suis passionné par l’histoire. Tout naturellement, cela suscite de nombreuses séances photos.

Ma préférence pour des portraits à thème

Si mon inspiration photographique principale est la femme, je ne suis pas spécialement attiré par les portraits classiques. Bien sûr, j’en fais avec plaisir. C’est une clé d’entrée facile et surtout un bon moyen de faire connaissance sans compliquer une séance.

Dès qu’on ajoute un thème à une séance, cela la complique beaucoup. Il faut trouver un lieu adapté, des accessoires et surtout une ou des tenues en rapport avec le thème. Ce genre de séance se construit progressivement en échangeant avec la modèle. Bien souvent, je pars des goûts ou des passions de ma modèle ou alors de sa pratique d’une discipline artistique, sportive ou autre.

Des projets de séance photo en attente

Ces dernières années ont été compliquées pour des raisons de santé qui ont fortement limité mes projets photo. La période actuelle, qui court déjà depuis un an, en rajoute. La pandémie de Covid-19 empêche même parfois carrément toute séance de portrait.

J’ai malgré tout plusieurs projets en attente : danse classique, portraits équestres, pin-up des années 50 et un projet plus expérimental mêlant plus ou moins le flou, les drapés, les transparences dans des tenues plus ou moins dénudées. Cette séance devrait d’ailleurs être la prochaine. En mai, fait ce qu’il te plait dit-on alors tous les espoirs photographiques sont permis.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s