Premières photos floues au Lensbaby Spark 2.0

lingerie-ancienne-suspendue-lensbaby-spark-2
Lingerie ancienne : les âmes envolées

Ces chemises de nuit et cette lingerie ancienne suspendues ont été photographiées avec mon dernier achat : un objectif Lensbaby Spark 2.0. Ce sont mes âmes envolées, le résultat de ma dernière séance photo où j’ai fait des photos floues.

Les âmes envolées est une série en hommage aux femmes d’hier qui ne sont plus mais qui ont aimé et ont été aimées.

L’objectif Lensbaby Spark 2.0

L’aspect flou de ma photo ci-dessus est la signature du Lensbaby spark 2.0. Cet objectif rustique et même rudimentaire contient très peu de technologie. La construction est essentiellement en plastique et la mise au point est manuelle. La mise au point est la principale particularité de cet objectif dont le corps central est constitué d’un soufflet en plastique. L’extrémité de l’objectif est entouré d’une large bague plate.

La recherche de la netteté s’obtient en posant deux doigts de chaque côté de cette bague et en comprimant l’objectif. Plus on appuie d’un côté, plus la partie comprimée est floue. La mise au point est cependant sommaire et la netteté obtenue très approximative.

Le résultat est assez aléatoire et en multipliant les prises de vue d’un même sujet on peut même obtenir des photos très différentes.

Faire le choix de photos floues

Autant vous dire tout de suite que le résultat obtenu est très loin du piqué des objectifs macro. C’est là que réside tout l’intérêt du Lensbaby Spark 2.0. Alors que la qualité des photos numériques est de plus en plus grande, leur précision et leur grande netteté ôte toute poésie aux images obtenues. Un grand nombre de photographes abandonnent la technologie dominante pour chercher d’autres voies : retour à l’argentique, voire au sténopé, ajout de texture et « dégradation » des images en post-production ou encore recours aux optiques anciennes de type daguerréotype, Petzval, Lomography, Voigtländer Heliar, Leica Noctlilux et bien d’autres.

L’utilisation de ces techniques permet d’obtenir un rendu pictorial des photographies. Le flou obtenu apporte une atmosphère poétique, nostalgique ou encore « vintage », prisée par certains photographes.

Les fabricants ont senti le vent tourner et ils sont nombreux à rééditer les objectifs à succès d’autrefois. D’autres créent des optiques de toutes pièces comme Lensbaby avec son Spark 2.0, le Composer Pro II Sweet 35 Optic, son Twist 60 ou encore son Trio 28, un objectif 3-en-1 qui propose 3 types d’effet.

Ma séance photo les âmes envolées

Ma toute récente séance photo m’a permis d’utiliser mon nouvel objectif Lensbaby Spark 2.0. J’ai fait cette séance avec Feÿ Aëna, ma modèle la plus fidèle. Cela va peut-être vous paraître bizarre mais en voyant mes photos floues, ma modèle les a adorées.
C’est bien la première fois qu’une modèle est ravie que je lui montre des photos d’elle, presque totalement floues.
Je recommencerai donc à utiliser mon nouvel objectif Fisher-Price… heu pardon, Lensbaby.
Son utilisation n’est pourtant pas facile car trouver un peu de netteté… enfin, un peu de moins flou que le reste, n’est pas simple, surtout en studio (à f8/f11 pour les technophiles car plus le diaphragme est fermé, moins la lumière entre et donc plus l’image vue dans le viseur est sombre).
Voilà, enfin, tout ça pour vous dire que j’ai fait des photos et c’était délicieux (clin d’oeil surréaliste). Je n’avais pas fait de séance photo depuis fin mai. Ma deuxième séance de l’année. Maudit Covid !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s