La petite flamme

eric-rosier-jeune-fille-douche-maillot-bain-3085

La petite flamme ou la fragilité de la vie

Il en est des adultes comme des enfants, leur vie peut s’éteindre à tout âge.

Nés de l’amour, les enfants grandissent sous l’aile de leur parent,

Puis s’en éloignent un jour, fonder leur famille à leur tour.

Ces enfants si petits que l’on a tant chéris,

Que l’on s’est émerveillé de voir grandir, jouer, chanter et rire.

Parfois versées, nos larmes de tendresse

Peuvent se changer soudain en immense détresse.

Plus souvent, l’eau versée sur ces jeunes pousses les fait grandir.

Parfois aussi, elle éteint à jamais leur petite flamme.

Il en est de la vie comme de l’amour, ils sont tous deux fragiles.

Pensez-y, pendant que je pense à lui.

 

A Matthieu, Saint-Jean de la Ruelle, le 29 juin 2013

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s