Le charme des robes à dos nu

Au début du mois d’août dernier, j’étais invité à un mariage. Qui dit mariage dit jolies femmes dans de jolies robes. Cela n’a pas manqué. Comme il faisait très chaud, les filles montraient leur dos nu et rien n’était plus beau.

Voilà de quoi faire tourner la tête aux hommes et inspirer des rimes au poète (bien qu’un peu simplistes).

La mariée portait une robe à dos nu

C’est vrai qu’au mariage, j’étais tout chamboulé avec tous ces jolis dos. Quoi de plus séduisant qu’un dos nu ? La mariée était la vedette, comme il se doit. Elle était suivie par sa mère, dans un décolleté dorsal en V, tout de même très sage. La palme revenait ensuite à la belle-sœur et à une des témoins de la mariée. Elles osaient ajouter le charme de la dentelle noire sur leur peau très bronzée.

Pour clôturer cet inventaire, la conjointe de mon neveu avait choisi un dos nu, ceint par des lacets. Vous aurez l’occasion d’admirer l’intégralité de son joli dos dans une prochaine publication.

Tous ces jolis dos nu étaient très variés, plus ou moins dénudés, voire lacés. Un vrai régal photographique !

Le dos nu c’est l’atout charme

C’est vrai que le dos d’une femme est aussi beau et sensuel que ses courbes, ses jambes ou ses hanches. Qu’une femme porte une robe à dos-nu, c’est l’atout charme idéal en été.

Il parait que la robe à dos nu est particulièrement recommandée pour les femmes aux épaules larges. Elle met en valeur leur nuque, leur dos et leurs épaules. Attention, pour éviter la faute de goût, un dos nu doit se porter sans les entraves d’un soutien-gorge. Pour cette raison, il ne convient pas aux femmes à la poitrine généreuse. A l’inverse, la robe à dos nu est conseillée aux femmes dont la poitrine ne dépasse pas le bonnet B. Elles dévoileront ainsi leur arme fatale de séduction en nous tournant le dos.

Jusqu’où doit descendre un dos nu

Quand on pense robe à dos nu, on pense au film « Le grand blond à la chaussure noire » de 1972, dont l’inoubliable robe portée par Mireille Darc en a ravi plus d’un, sur plusieurs générations. Selon les robes et la pudeur de chacune, le décolleté dorsal se prolongera plus ou moins bas. Plus il descendra, plus il deviendra ultra-sexy, valorisant une jolie cambrure ou une belle chute de reins. A chacune de choisir son dos nu !

Bon à savoir, on ne mise pas sur les deux côtés. Plus l’échancrure est prononcée dans le dos, moins le décolleté sur la poitrine doit être marqué. Miser sur les deux, fait basculer dans la vulgarité. Et là… tout le charme s’effondre.

Alors mesdames, adopter une robe à dos nu vous offrira une arme de séduction massive. Vous êtes sûres d’avoir déjà conquis un inconditionnel amateur.

PS : Ma traditionnelle pause estivale a été bien longue cette année. Le jardinage, la cuisine et les sorties m’ont tenus éloigné de mon blog. Promis juré, c’est fini ! A bientôt donc.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s