Maternité de Morgane au chemisier noir en noir et blanc

maternite-enceinte-femme-ventre-rond-nu
Portrait de Morgane au chemisier noir

Pour cette photographie de maternité en noir et blanc de Morgane, j’ai essayé un nouveau traitement de retouche conseillé par Scott Kelby. Ce conseil est expliqué dans le livre « Retouche de portrait » chez l’éditeur Pearson.

Le traitement consiste à augmenter l’éclat du regard en éclaircissant légèrement le reflet de lumière présent dans chaque oeil. Cela rend le regard encore plus vivant et surtout plus intense. Cette technique est connue depuis des siècles par les grands maîtres de la peinture. Le portrait entre davantage en contact avec celui ou celle qui le regarde. Il crée un magnétisme dans le regard. Sur cette photographie là, la différence est surprenante. Je vous conseille de le tester dans Photoshop, l’effet est garanti !

Eclaircir le reflet de l’oeil dans Photoshop

Il est possible d’utiliser l’outil « Densité -« . Dupliquer le calque d’arrière-plan afin de pouvoir revenir en arrière si la retouche s’avère trop poussée et inesthétique. Il suffira de supprimer ce calque si cela ne va pas ou réduire son opacité pour limiter l’effet de la retouche. Il faut zoomer beaucoup sur l’oeil et éclaircir délicatement la zone claire en sélectionnant la gamme des tons clairs. Je vous conseille de régler l’exposition à 5% pas plus. Ce genre de retouche doit être légère et progressive. Il faut vérifier régulièrement le résultat en « dé-zoomant ». Après les tons clairs, éclaircissez la gamme des tons moyens en y allant très légèrement sur une zone limitée. Le but comme dans toute retouche est que le résultat reste crédible avec une retouche efficace mais invisible.

Ajuster les tons avec un calque gris dans Photoshop

L’autre technique qui a ma préférence, est celle du calque gris. J’utilise systématiquement le calque gris pour moduler les tons sur toutes mes photos (vignettage ou débouchage d’ombres par exemple). Pour commencer, il faut créer un nouveau calque dans le menu de la fenêtre des calques ou avec le raccourci « Maj+Ctrl+N ». Choisir le mode de fusion « Lumière tamisée » et cocher la case « Couleur neutre pour le mode Lumière tamisée » puis faire « Ok » pour créer le calque. Il faut ensuite sélectionner l’outil pinceau (raccourci touche « B ») en le prenant à contours flous pour ne pas faire de marque trop nette. Choisir le blanc comme couleur de premier plan. Adapter la taille du pinceau à la zone de l’oeil à éclaircir et choisir une opacité faible entre 3 et 5% pas plus. Là aussi, il vaut mieux passer doucement plusieurs fois que faire des passages grossiers qui seront nettement visibles. Vérifiez régulièrement le rendu final régulièrement (on a une bonne appréciation en affichant l’image à 50%) pour juger du moment opportun d’arrêter.

A noter que sur un calque gris, le noir produit l’inverse du blanc. Il assombrit la zone peinte. Si le rendu est insuffisant, on peut passer le calque en mode « Incrustation ». Enfin, si de nombreuses zones ont été traitées en noir et en blanc sur ce calque gris, on peut adoucir tout cela avec la fonction « Filtre » puis « Atténuation » et choisir « flou gaussien » réglé à 10-15% pour lisser tout cela.

Le tout est maintenant d’essayer en faisant des tests. On peut même rajouter un éclat qui ne serait pas présent dans un oeil, pour le rendre le regard plus présent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s