Comment améliorer ses portraits en extérieur avec un réflecteur

portrait-jeune-femme-reflecteur-soleil-lumiere
Portrait de jeune femme au soleil couchant sans et avec réflecteur.

La difficulté du portrait en extérieur est de bien contrôler la lumière. Selon le lieu, la saison et l’heure de prise de vue, il faut faire avec les conditions de luminosité existantes. Un réflecteur est alors indispensable pour bien maîtriser la lumière.

Quel réflecteur pour s’équiper ?

Le principe du réflecteur est de réfléchir la lumière. Toute surface claire, capable de réfléchir la lumière peut servir de réflecteur. S’il existe des réflecteurs dans le commerce, tout bricoleur ou quelqu’un à l’esprit récupérateur pourra se fabriquer un réflecteur à petit prix. Beaucoup de tutoriels disponibles sur internet peuvent faciliter la fabrication.

Personnellement, j’ai commencé avec des minces panneaux blancs de polystyrène extrudé (Dépron). C’était un surplus d’un chantier d’isolation intérieure de ma maison. Leur inconvénient était leur trop grande légèreté. Par la suite, j’ai conservé des panneaux d’isolants minces. Ils sont semi-rigides et munis d’un revêtement métallique de surface irrégulière de chaque côté. Plus efficaces, ils sont malheureusement presque aussi légers que mes panneaux de Dépron. Les deux doivent être fixés pour éviter de s’envoler à la moindre brise légère.

Un peu d’astuce permet donc de se trouver un ou plusieurs réflecteurs à bon compte.

Un réflecteur multifonction

L’intérêt principal du réflecteur est de modifier la lumière naturelle. Non seulement, il permet réfléchir les rayons du soleil mais il permet aussi de les absorber ou d’en adoucir la lumière. L’autre avantage du réflecteur est de pouvoir modifier la température de couleur de la lumière.

Pour remplir toutes ces fonctions à la fois, il faut s’équiper d’un réflecteur du commerce appelé réflecteur 5 en 1 pliant. Lastolite est une des marques les plus connues en réflecteur mais il en existe bien d’autres qui en proposent à tous les prix. Il existe un choix varié de taille de réflecteur, en fonction du type de portrait à réaliser : gros-plan, buste, plan américain ou même portrait en pied. J’ai acheté un modèle de 120 cm de diamètre qui est un très bon compromis.

Un réflecteur 5 en 1 se déplie et se range dans une housse de transport sur le principe de la tente 2 secondes de Décathlon. Le réflecteur est constitué d’un disque souple composé d’un cercle élastique recouvert d’une surface en maille translucide. Le tissu sert de diffuseur de lumière. Il va éviter d’avoir des ombres dures sur le visage surtout quand le soleil éclaire à son intensité maximum. Placé entre le soleil et le modèle, il va adoucir la lumière et limiter le contraste sur le visage. Cette douceur convient très bien pour les portraits féminins.

Le réflecteur est vendu avec deux housses en tissu. Une première housse comporte une face noire et une face blanche. La face noire sert à absorber la lumière et éviter toute réflexion. Elle sert à renforcer les ombres et empêcher toute réflexion sur le modèle. La face blanche est un réflecteur classique dont l’effet est modéré. La seconde housse est composée d’une face argentée et d’une face dorée. La face argentée réfléchit la lumière de façon plus importante que la face blanche. La face dorée agit de la même façon mais elle corrige en même temps la température de couleur en réchauffant fortement la lumière.

Employer un assistant

Lors d’une séance photo, il est difficile de tout faire en même temps. Le photographe est déjà bien pris par la direction du modèle et la gestion technique de ses prises de vue. Certes, certains modèles disposent d’une poignée très pratique. Elle permet de manipuler le réflecteur d’une main tout en photographiant de l’autre. Ce n’est pas le plus facile à faire. Le recours à un assistant est quand même la solution pour libérer le photographe de la manipulation du réflecteur. Une fois bien briefé, l’assistant suivra la séance photo et agira en fonction des indications qui lui donnera le photographe.

reflecteur-pliant-5-en-1-portrait-assistantQuand on ne trouve pas d’ami(e) disponible pour une séance photo, il existe un trépied spécifique pour réflecteur appelé un… assistant. Le réflecteur s’installe sur un bras spécifique, fixé sur un pied d’appareil photo ou de flash de studio. En fonction du lieu d’utilisation, il est préférable de prévoir un lest pour éviter que l’ensemble ne bascule au premier petit coup de vent.

Bien utiliser le réflecteur

L’utilisation d’un réflecteur demande un peu de temps pour apprécier les différentes possibilités. Selon l’intensité de la lumière, il faut utiliser la face blanche ou la face argentée. En cas de forte lumière, la face argentée sera rapidement inutilisable. Sa grande capacité de réflexion peut rapidement éblouir le modèle. Les yeux plissés ne sont pas ce qu’il y a de mieux pour faire un joli portrait.

eric-rosier-pedagogie-prise-de-vue-reflecteur-portrait-2
Portrait dans l’ombre sans et avec un réflecteur orienté de bas vers le haut

La distance entre le réflecteur et le modèle a aussi son importance. Plus le réflecteur sera situé à distance, plus la lumière réfléchie sera dure. En s’approchant, on obtient donc une lumière plus douce.

Au bout de quelques minutes, on trouve vite comment éclairer juste ce qu’il faut un portrait. On trouve facilement comment orienter le réflecteur par rapport au soleil.

On peut aussi varier les effets de la lumière en modulant les angles pour lui donner une direction ou encore en éclairant par-dessous pour donner un bel effet sur un visage. Les effets peuvent être très variés et subtilement dosés pour produire de belles lumières sur les modèles.

Le portrait en tout-terrain

Si le réflecteur est quasi-indispensable pour contrôler la lumière naturelle en extérieur, il peut être utile partout. Son emploi convient très bien aux portraits en intérieur comme en studio.

En intérieur, il permet d’exploiter la lumière naturelle d’une fenêtre en la renvoyant vers la personne à photographier. Le réflecteur peut aussi déboucher un portrait en contrejour.

En studio, un réflecteur peut pallier une insuffisance de flash. Placé face à un flash, un modèle installé entre les deux, le réflecteur va renvoyer l’éclair sur le côté où le modèle n’est pas atteint directement par le flash. L’emploi du diffuseur peut adoucir la lumière trop dure d’un flash. Enfin, l’utilisation d’une face noire permet d’absorber la lumière et de réaliser de beaux portraits en clair-obscur.

 

Dernier avantage pour le réflecteur, il prend peu de place rangé dans sa housse et ne pèse presque rien. Après tout cela, vous comprendrez que le réflecteur devient rapidement l’accessoire indispensable pour le portrait en extérieur.

 

Pour bricoler un peu :

Un tutoriel réflecteur récup’ avec du papier aluminium

Un commentaire Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s